( 18 avril, 2010 )

La rencontre à sol-Una

LA RENCONTRE À SOL-UNA

Journée de ma fête fut très belle car j’ai aidé à canalisé les guides, anges et archanges pour que guérison soi fait. Cette belle journée est marquée par la purification de ceux qui étaient présent en ce lieu magique. Ils ont tous reçu ce qu’il voulait recevoir et même plus. Le don de soi de tout ces guérisseurs qui était présent est grandement apprécié par notre mère en toute chose qui reconnu par le non de la vierge marie aujourd’hui. Plusieurs guérisseurs ont fais comme moi, qui est de donner la possibilité de toucher à leur guide et d’être guérie des souffrances terrestre de tout les jours. J’ai eu une dame qui marchais difficilement avec sa canne et comme elle voulait sans débarrassé elle à fais un miracle sur elle même. Ceci est grâce à sa détermination. Voila la réussite d’un guérisseur en gros, je suis que le canal, le médium qui prête ces mains et le tout ce fais naturellement. La dame à tellement travaillé avec moi que à la fin du salon elle dansait avec nous, mes cette foi ci sans sa canne. Que Dieu vous bénisse tous car je vois des miracles par votre propre volonté de changer et de guérir. La limite est créée que par l’humain et non par le Christ en nous. Le deuxième corps est celui du christ et ces là que plusieurs on compris à quoi qu’il sert. Finalement vous comprenez ce que le christ signifie. C’est plus que le don de soi ce l’amour universel. Si je change et j’accepte le christ en moi je deviens un avec l’univers. Bravo à tous et soyez fière de ce que vous êtes car pour la première fois depuis si longtemps les gens s’unifient à la lumière. Je vous quitte sur ces mots le passé appartient au passé et le nouveau est la dans la vie présente qui est aujourd’hui. Ne vivez plus pour dans 10 ou 20 ans ces perdre sa vie ca et donner son pouvoir de cette vie à un autre. Puisque ce monde qui était créé par l’homme hier n’est qu’un monde d’illusion. Amen et que l’amour et la lumière soi avec vous à tout jamais.

Cette journée du 17 avril 2010. À  saint- Jérôme à la salle du 181 rue Brière. Ont se revoit le 8 mai et 5 juin 2010.

     1000320.jpg

( 13 avril, 2010 )

LA GUÉRISON

Dans cette époque les humains reconnaissait que la guérison d’un malade se fessait sur les deux mondes à la fois. Qui est le monde physique, le monde psychique (de l’âme et de l’esprit). Ce n’est que grâce qu’à cette conscience  que les humains guérissaient totalement. Leur malaise disparaissaient car il apprenait à travaillé avec leur divin qui est dieu en eux et non en dehors de eux. Nous fessons partit d’un grand tout qui est en réalité qu’un grands corps céleste. Et oui une grande famille, en réalité nous sommes, tous frère et sœurs. En réalité tant  qu’il y à de fleur distingue sur terre, tant qu’il y a de distinction entre nous qui son que d’apparence physique et non de cœur universel. Voila le monde de l’illusion que j’ai parlé plus haut. Puisque que nous respirons la même air, marchons sur la même terre, mangeons et digérons les même nutriment à la base, nous buvons la même eau et que nous cuissons le tout grâce au feu qui est créé ici sur terre et dans notre soleil.

 1000105.jpg

 La tombe d’un docteur à saquara qui prend le temps d’arrêter le temps avec sa vie. Il montre sa progression sur tous les plans de sa vie. Il montre les sept corps un à un pour pouvoir guérir en totalité et sur tout les plans de la création. Il montre le but d’un vrai médecin. La réussite totale sur le plan terrestre qui est les 7 corps, physique, astral, mental inférieur, christique qui est le mental supérieur, atmique, monade et le dernier akashique.    Je dis que je suis fais des quatre éléments air, feu, l’eau et la terre. Mais il y a un autre que nous utilisons abondamment sans même savoir de ce que nous en faisons. Il s’appelle le cinquième élément. Il est très subtil de couleur violet foncé. Cette substance fait que nous sommes vivants de chère et que nous détenons le pouvoir de dieu entre nos mains. Puisque ces grâce à cette substance que la création soi possible. Si tu es persuadé de ne jamais guérir par ton mental tu te créé un monde de souffrance. Ce qui me et te choque c’est toi que le coupable. Tu as toujours eu les outils pour vaincre tes propre peur mais comme tu te nourrit que de ton égo et sa au service de l’humain animal tu deviens esclave de ta propre création. Le pouvoir du créateur est là et entre tes main et que fait tu avec. Maintenant si tu cherches ta rédemption tu dois trouver en toi le divin qui est ce que tu es réellement mais ne néglige jamais l’humain car il est le récipient le plus parfait pour porter le divin en soi. C’est ce qui s’appelle tout l’univers dans l’humain. Puisque que l’humain est universel tout comme les planètes au tour de lui. Il vibre et s’ajuste avec ce qui l’influence. L’humain doit être vénéré tout comme le divin en soi. L’un ne va pas sans l’autre. Sinon tu n’négliges ton âme et ton esprit qui dort dans ton corps physique. La sagesse des asciens nous rappelle que soi fière d’être un humain avec tes cinq sans mais comprend que tu n’es pas que fais que de chaire. Tu es fais d’un corps christique que tu dois par toi apprendre à vibré et faire descendre sur toi. Ce n’est que là que le corps divin naîtra en toi et qu’il deviendra adulte. L’enfant divin dans l’étable entouré d’animaux, de ces parents, d’anges et de roi mage (MAGICIEN). 1000340.jpg

 La science des sciences est celui qui cherche à ce connaitre vraiment. Regardez moi et vous trouverez deux serpent qui s’unitif pour devenir que un seul. Je suis la coupe qui porte le phénix qui contrôle les cinq éléments (le pentagramme) et sa grâce a mes eaux. De plus je suis l’aigle qui prend sont envole grâce à mes ailes qui me porte (l’esprit). Je me perds point car mes pieds son enraciné dans le sable comme ceux du lion (l’âme).  Pour finir je lève mes bras pour accueillir le divin en moi pour apprendre à mieux le servir. Puisque je sais que j’ai besoin de lui puisque il est plus expérimenté que moi car ces sa création et j’en fais partit. L’humain doit apprendre à être au service de la création et non de son égo prométhéens. Prométhée est le feu de l’un des deux serpents qui est mal programmé en nous. Je parle du Kundalini, l’un des serpents est féminin et l’autre est masculin. Le Prométhée est l’opposé de SHIN qui est le vrai feu de l’harmonie en nous. Prométhée est le serviteur de l’égo humain animal et pour ce qui est de SHIN. C’est le serviteur harmonisé par notre cœur qui est l’égo à notre service et non dirigé par le mental nourrie de déséquilibre matériel. Pour ce qui est du serpent féminin en nous c’est NOUN et non Lilith tel qui a été imprégné par nos âmes pendant des millénaires. Lilith cherche qu’à nous séparer de notre mère universelle. Tandis que NOUN elle est la grand rassembleuse et purificatrice de l’eau usé et souillé en nous. Elle nous prépare pour la rencontre de MEM qui est le milieu de l’alphabet kabbalistique et qui est les eaux de notre mère universel. Et oui osé retourner dans ces entrailles pour nous refaire enfanté de l’air du verseau qui frappe à notre porte.    1000424.jpg

 Boire son lait est la seul solution pour notre survie puisque elle purifiera la terre par le feu de SHIN et il serra destructeur pour ceux qui n’en veule pas. La fin d’un monde pour la naissance d’un nouveau.

|